ACCOMPAGNEMENT

Les accompagnements :

Le logement ne peut à lui seul être inclusif.

Permettre à ces personnes d’être autonomes suppose un accompagnement médico-social-éducatif (type SAMSAH TSA) qui favorise l’autonomie et sécurise les parcours.  

Cette structure d’accompagnement à dimension légère (compte tenu du nombre de personnes concernées et du degré d’autonomie) doit être agile. Il est essentiel que les personnels soient formés à l’autisme et que l’accompagnement prenne en compte la singularité des personnes dans leur projet de vie et non essentiellement sur le soin. Cette structure doit être également mobile dans la coordination des intervenants et doit s’adapter à l’environnement (si les intervenants défile « chez soi », qui plus est sur des horaires imposés, alors ce n’est plus vraiment un chez soi).

A cette fin le plan autisme 4 dans son engagement n°4 : soutenir la pleine citoyenneté des adultes et sa mesure n°14 met l’accent et confirme la nécessité d’accompagner les personnes selon leurs besoins et les territoires  en développant des services d’accompagnement médico-sociaux tels  que les SAMSAH, les PCPE, aussi intensifs que nécessaire (le budget alloué concernant cette mesure sera d’environ 40,4 m€ au niveau national).

Il est également précisé qu’une structure d’habitat inclusif sera déployée dans chaque département. L’accompagnement des adultes sera renforcé par la mise en place d’un forfait « habitat inclusif » de 60 K€ destiné à couvrir les frais liés à la coordination, la gestion administrative et la régulation de la vie collective. Il pourra être abondé par les départements.

Dans le cadre du projet ALVA l’accompagnement du jeune adulte sera fonction de son niveau d’autonomie. Il doit être soutenu en début de parcours, et moins sollicité au fur et à mesure des acquis, ce qui posera la question de fin de prise en charge et des relais (bien que l’accueil d’origine puisse reposer sur la possibilité de bénéficier d’un logement sans limite de durée). Un dispositif de suivi des résultats et bilans d’étapes est prévu.

Les réponses aux besoins sont construites avec les jeunes adultes, après une évaluation pluridisciplinaire qui prend en compte la personne dans toute sa singularité (projet d’accompagnement personnalisé construit avec elle et non pour elle).

Un référent parcours sera désigné (participe à la co-construction du projet social). Il est le professionnel pivot de l’accompagnement et l’interface de tous.

 

 

 

Philosophie de l’accompagnement ALVA : des appartements inclusifs de transition pour accompagner un projet de vie autonome.

1/ Des réponses aux besoins des personnes :

Socioéducatives : gestion de la vie quotidienne et notamment l’autonomie dans le logement mais également un soutien administratif à la compréhension et l’appropriation par la personne de sa situation administrative et financière. Le soutien se fera lors de rencontres régulières ou ponctuelles selon les besoins et sera idéalement dispensé par 1 SAMSAH TSA (en cours de discussion) ou SAD experts TSA. Certaines aides qui s’avèreraient communes peuvent s’envisager de manière partagées (PCH mutualisée).

Médicosociales : Les accompagnements se feront après une évaluation psychologique (psychologue clinique et/ou psychiatre) propre à chaque personnes accompagnées, selon les besoins, rythmes et projets de chacun afin d’appréhender son fonctionnement dans sa globalité. Avec l’accord de l’usager des rencontres avec les familles et/ou proches se feront afin de prévenir les situations difficiles et s’assurer de l’implication de chacun. L’accompagnement peut prendre différentes formes soit en suivi individuel ou en collectif dans les espaces communs prévus à cet effet. Les réponses aux besoins seront proposées par une équipe pluridisciplinaire spécialisée TSA (en interne forfait soin : psychiatre, psychologue, neuropsychologue, ergothérapeute et en externe (recours aux libéraux de ville de leur choix) médecin généraliste, neurologue, orthophoniste, kinésithérapeute). Une partie de ces accompagnements sera dédiée aux habilités sociales sur des temps collectifs, animés par un psychologue ou SAMSAH) dès lors que les problématiques s’avèrent communes et homogènes (planning au sein de l’habitat et types d’ateliers).

Un psychiatre veillera à la coordination de ces accompagnements auprès des jeunes adultes.

 

Accès et maintien dans l’emploi : Après une évaluation du niveau d’employabilité, il s’agit d’être facilitateur d’insertion professionnelle en venant en complément des dispositifs existants, il ne s’agit pas de se substituer à eux. Des échanges de collaboration sont en cours avec des plateformes d’insertion socio-professionnelle. L’accompagnement vise à soutenir la personne dans son projet de formation, d’insertion professionnelle ou de maintien dans l’emploi en fonction de ses besoins tout au long de son parcours professionnel et à l’entreprise toute la durée du contrat. Cet accompagnement prendra différentes formes avec un suivi individuel du projet professionnel par un job coach spécialisé TSA. Des ateliers collectifs seront également prévus pour faciliter les habilités professionnelles.

 

 

2/ Un accompagnement sur les facteurs facilitants dans l’environnement :

Cet accompagnement effectué par un psychologue social, s’inscrit dans les trois dimensions (médicosociale – habitat et travail), et consiste à conduire des actions conjointes avec les équipes accompagnantes et aidantes (SAMSAH – équipe pluridisciplinaire – familles – job coach – entreprises etc…).

Ce travail de facilitation d'inclusion en milieu ordinaire peut prendre différentes formes avec des suivis individuels et/ou collectifs, et des interventions psychosociales sur plusieurs niveaux  :

- personnel : effet prédicteur du type d'habitat sur l'identification au lieu et aux pairs, l'estime de soi, le stress et l'inclusion sociale.

- interpersonnel : maintien du lien social, effets positifs du contact intergroupe.

- organisationnel : sensibilisation aux stéréotypes et préjugés en entreprise.

- sociétal : campagne de sensibilisation utilisant des techniques d'engagement.

Projet de vie sociale et partagée porté par l’association 

  • Black Facebook Icon

© Association Alva                  Images de François Tomasi