• Black Facebook Icon

© Association Alva                  Images de François Tomasi             

HABITAT

Retour

Réhabilitation d’un immeuble de quartier pour un habitat inclusif en centre-ville de Tours pour jeunes adultes.
Le projet
Nous étions partis du constat suivant :
Les solutions d’habitat pour ces jeunes adultes ne pouvaient plus se limiter au peu de choix entre, d’un côté les établissements médico-sociaux, et de l’autre la vie au domicile des parents, voir pour les plus autonomes une vie indépendante, mais très difficile à assumer et souvent extrêmement solitaire.
Il s’agissait de proposer un habitat au cœur de la cité, pour permettre la mixité. Passer de la notion d’être hébergé, à la notion bien plus structurante et durable « d’habiter »,  avec un accompagnement adapté pour permettre une vie la plus autonome possible.


 
L'immeuble
Avec le support de la Mairie de Tours, un opérateur de logement de la ville la SEMIVIT a proposé à l’association, porteur du projet, d’intégrer pour partie la réhabilitation d’un ensemble immobilier, très bien situé quartier Grammont-Molière, à proximité du centre-ville.

Cet immeuble de quartier donne beaucoup de sens à l’inclusion, à la mixité et la possibilité pour ces jeunes adultes autistes, en étant accompagnés, d’habiter parmi les autres.

•    Il s’agit pour le bailleur de réhabiliter cet immeuble de quartier en une trentaine d’appartements dont 6 appartements seront affectés aux jeunes adultes. Collectif de taille mesurée qui répond parfaitement aux enjeux de la mixité.
•    Implanté au cœur de la cité, à proximité du centre-ville dans un quartier résidentiel, il répond parfaitement à l’objectif d’inclusion sociale en évitant la relégation des personnes et en facilitant le maintien du lien familial.
•    Les transports en commun (tram et bus) sont au pied de l’immeuble et sa situation géographique permet un accès rapide à la gare.
•    Les commerces de quartier et du centre-ville sont accessibles à pied, ainsi que tous les centres administratifs et cabinets médicaux.
•    Il s’agit de logements sociaux de type 1 bis, qui permettront de bénéficier des aides au logement. L’ergonomie et la domotique seront adaptées aux particularités sensorielles des personnes (étude proposée par le Centre de Ressources Autisme de Tours).
•    Des espaces ressources et éducatifs pour des ateliers collectifs et individuels sont créés pour faciliter les apprentissages.
•    Un espace commun cuisine et séjour pour faciliter la socialisation est également créé.
•    Une veille de nuit sécurisera le collectif.

Les bénéficiaires des logements ont pour projet de vivre en logement autonome et adhèrent à une proposition d’accompagnement médico-social-éducatif (notification MDPH) pour aider à la construction de leur projet de vie. Ils ne relèvent pas d’une prise en charge en établissement.